Débat Trump / Clinton : entre attaques et désinformation

Attaques virulentes, coups bas et jeu d’acteur, le 1er débat opposant Donald Trump à Hillary Clinton a tenu toutes ses promesses ! Dans ce show typiquement américain, les candidats se sont affrontés en effleurant le fond des sujets. Selon les réseaux sociaux, c’est le candidat républicain qui a gagné le débat alors que pour la presse française, c’est l’ancienne secrétaire d’Etat…
28.09.2016

 

Ce devait être un débat agité et tendu, ca n’a pas raté. Pour la première opposition entre le candidat républicain Donald Trump et la championne des démocrates Hillary Clinton, les petites phrases et les quolibets étaient bel et bien au rendez-vous. La candidate a choisi de nommer son adversaire “Donald” alors que ce dernier l’a gratifiée du qualificatif de “Secrétaire Clinton” en référence à son poste de secrétaire d’Etat lors du premier mandat de Barack Obama…

Si la joute verbale a duré 90 minutes, une autre bataille s’est déroulée sur les réseaux sociaux avant et après l’échange. En France, la presse a très majoritairement déclaré Hillary Clinton vainqueur tandis que les indicateurs de la presse américaine donnaient Trump vainqueur avec un avis largement favorable dans les sondages en ligne… Pour Georges Clément, président de l’association de comité de soutien français à Donald Trump, il est difficile de dire que l’un des deux candidats l’a emporté.

Ce round était une première pour le candidat républicain qui n’avait jamais participé à un tel duel télévisé. Son adversaire, elle, est une habituée de ces formats. La crainte du camp Trump devrait être la même pour les 2 prochains débats : que le candidat républicain, impulsif, sorte de ses gonds… Très critique sur les médias qui selon lui véhiculent une pensée unique, le champion des républicains n’a naturellement pas été ménagé par le journaliste modérateur Lester Holt mais la posture hostile de ce dernier à son encontre pourrait finalement être favorable à Donald Trump.

Difficile donc de savoir qui a vraiment gagné ce premier débat, d’un côté le candidat républicain a été plébiscité sur les réseaux sociaux mais son adversaire démocrate s’en est bien sorti en fin de débat, dénonçant le prétendu sexisme de Trump et flattant ainsi son électorat de prédilection : les minorités… Enfin Hillary Clinton a attaqué son adversaire sur son absence de déclaration d’impôt et celui-ci en a profité pour rappeler le scandale de ses messageries non sécurisées…