IRAN - LA DERNIÈRE ÉTAPE

30.01.2018

SUR LES ÉVÉNEMENTS RÉCENTS D'IRAN
Le correspondant de « Veterans Today » à Téhéran

Il y a deux semaines, la première manifestation a eu lieu à Mashhad et la principale raison était le mécontentement populaire contre des institutions de crédit et des banques qui ont pris leur argent en otage pendant plusieurs mois. Quelques mois auparavant, j’ai moi-même vu des gens manifester pacifiquement devant le parlement et la banque centrale iraniens. En réalité, les banques en Iran ont des pouvoirs effectifs (quelquefois plus que les banques occidentales), et les intérêts sont entre 15 et 25%, investis dans des projets de construction et d’autres domaines dans lesquels, normalement, elles ne devraient pas.