France

Discours de Chișinău

18.12.2017

Le problème économique me semble justement particulièrement mal posé. Pour vous en convaincre, je vais vous faire part des constats auxquels mon approche, que d’aucuns jugeront « iconoclaste », et qui est d’ordre juridique, institutionnelle, politique et géopolitique a abouti. Le qualificatif « iconoclaste », appliqué dans un contexte de pouvoir temporel et non pas dans un contexte de pouvoir spirituel, ne doit pas faire peur. Il est en effet tout à fait nécessaire de s’opposer à la tradition, même lorsqu’elle date de plusieurs centaines d’années, lorsque celle-ci mène l’humanité à sa perte ; or c’est justement dans cette direction que nous courrons collectivement. Il est des époques qui doivent être politiquement « iconoclastes », et nous sommes justement au cœur d’une telle époque. En pratiquant l’approche politique et géopolitique de l’économie, j’ai découvert un certain nombre d’éléments qui désignent, à eux seuls, la voie conceptuelle permettant de sortir de l’actuelle impasse économico-monétaire. Cette impasse sévit au niveau mondial et nous mène tout droit vers la destruction des peuples et la construction d’un gouvernement mondial dirigé par les principaux détenteurs de capitaux de la planète.

 

Lettre du Chef d’état-majors des armées Françaises

22.07.2017

Je terminerai par une recommandation. Parce que la confiance expose, il faut de la lucidité. Méfiez-vous de la confiance aveugle ; qu’on vous l’accorde ou que vous l’accordiez. Elle est marquée du sceau de la facilité. Parce que tout le monde a ses insuffisances, personne ne mérite d’être aveuglément suivi. La confiance est une vertu vivante. Elle a besoin de gages. Elle doit être nourrie jour après jour, pour faire naître l’obéissance active, là où l’adhésion l’emporte sur la contrainte.Une fois n'est pas coutume, je réserve le sujet de ma prochaine lettre

100 ans après le coup d'état bolchevique

06.07.2017

Progressivement, la Russie prend conscience qu’elle est le dernier rempart dans la lutte mortelle contre les valeurs morbides de l’Occident. Tout naturellement, parce que c’est sa nature profonde, le peuple russe se tourne vers les valeurs éternelles de la Tradition et c’est le rôle des intellectuels russes et eurasiatiques aujourd’hui  de revivifier cette tradition en imaginant un conservatisme pour le XXIème siècle.

L’identité et la souveraineté

31.05.2017

Pour un peuple, l’identité est indissociable d’une histoire qui a façonné la sociabilité qui lui est propre. La revendication ou la protestation identitaire apparaît lorsque cette sociabilité semble menacée de dissolution ou de disparition.

Macron : l’hiver vient…

22.05.2017

Nous avons donc un nouveau Président, et un nouveau gouvernement. Ce dernier apparaît comme le résultat de tractations politiciennes, mais aussi d’une alchimie subtile visant à donner au Président tout pouvoir sur la politique menée par le pays. Qui peut encore croire que « le Premier ministre conduit et dirige la politique du pays » selon les termes de la Constitution ?