Échec politique pour Viktor Orban

Mardi, 8 novembre, 2016 - 16:00
Le premier ministre hongrois a échoué à deux voix près à faire inscrire dans la Constitution sa politique de défense face au flux migratoire qui touche le continent européen.

Le parti patriote Jobbik avait conditionné son soutien à la suppression par le gouvernement d'un régime de permis de résidence accordé depuis 2013 aux riches investisseurs extra-européens. Ce qu'a refusé Orban. Les élus du parti Jobbik ont brandi une banderole portant l'inscription « Le traître, c'est celui qui laisse entrer les terroristes contre de l'argent ». Ils ont réussi à tenir en échec l'homme fort de Hongrie.

L'initiative de cet amendement avait été prise par le Premier ministre dans la foulée de son référendum invalidé contre le mécanisme européen de répartition des réfugiés, début octobre.