La Russie dévoile « Echec et mat », son chasseur de 5ème génération

Samedi, 24 juillet, 2021 - 18:19

Un nouvel avion de combat mono-réacteur furtif de 5e génération, le Sukhoi « Checkmate », a été présenté le 20 juillet 2021, à Moscou, au premier jour du salon MAKS 2021.

Le LTS « Echec et mat », ou Light Tactical System est un programme Sukhoi, devant aboutir à un chasseur monomoteur léger de 5e génération qui n’a aucun équivalent en Russie, explique Yuri Slyusar, directeur général de la United Aircraft Corporation (UAC). Il sera doté de technologies innovantes telles que l’intelligence artificielle, pour le pilotage, combinées à des concepts qui ont déjà fait leurs preuves sur les Su-35 et Su-57. Ce programme doit déboucher sur un avion de chasse évoluant avec une faible signature radar et une manœuvrabilité élevée. Son rayon d’action pourrait être de près de 3.000 km, et sa vitesse maximale comprise entre Mach 1,8 et 2.

Les « super-ordinateurs » entrent dans le coeur de définition du LTS, déclare Slyusar. La tuyère du LTS ressemble à s’y méprendre, à celle du moteur Saturn AL-41F1A du Su-57.

Sur ce même stand, UAC projette un diaporama révélant trois soutes ayant chacune une capacité d’emport pour deux missiles air-air R-74M2, ou trois R-77. Elles peuvent recevoir des bombes guidées laser KAB-250, des missiles air-sol Kh-38 MLE, Kh-58, Kh-55, ou des missiles de croisières GROM E1 et E2 de 120 km de portée.

Les Forces aérospatiales russes n’ont pas besoin d’avions de combat mono-réacteurs. Le LTS est destiné à l’exportation, a insisté Slyusar. « Le marché indien des avions de combat est évalué à 7,3 milliards de dollars en 2021, tandis au Vietnam et aux Émirats Arabes Unis, ces marchés sont estimés respectivement, à 369 millions de dollars, et 1,06 milliards de dollars, explique William Davies, analyste en défense chez GlobalData. Que ce soit en Algérie, en Inde, en Turquie, ou là, où les USA seront incapables de vendre des F-35, le LTS pourrait trouver sa place.

Il y a une semaine, « Echec et mat » était photographié par des premiers spotters présents sur l’aéroport russe de Zhukovsky, alors même, qu’il était tiré sur les parkings vers son hall d’exposition. Les bâches noires qui le recouvraient encore, laissaient déjà apparaître cette architecture angulaire et ces empennages proches du F-35 américain, ou du FC-31 chinois en cours de développement.

Le consortium aéronautique russe Rostec annonce un premier vol en 2023 et une entrée en service en 2026. Il table sur une production de 300 exemplaires sur 15 ans. « Echec et mat » est présenté comme un chasseur low cost qui pourrait être proposé à un septième du prix du F-35, selon l’Agence France Presse.

Source : Aerobuzz