Le gouvernement norvégien annonce la levée des dernières mesures contre le COVID-19

Lundi, 27 septembre, 2021 - 08:44

Vendredi, le gouvernement norvégien a annoncé que la plupart des dernières restrictions anti-coronavirus seraient supprimées à partir de samedi, et que la vie reprendrait son cours normal avec une « préparation accrue ».

« Maintenant, nous pouvons vivre presque comme nous le faisions avant que la pandémie ne nous frappe. Je ne pense pas que tout sera comme avant. Je pense que le coronavirus nous affectera pour le reste de notre vie, pour le meilleur ou pour le pire. Nous avons appris à quel point nous sommes vulnérables et ce que nous pouvons accomplir lorsque nous sommes solidaires », a déclaré M. Solberg lors d’une conférence de presse vendredi.

La décision de lever des mesures telles que la distanciation sociale s’appuie sur les conseils de l’Institut norvégien de santé publique (NIPH) et de la Direction norvégienne de la santé. En outre, la limitation du nombre de participants aux rassemblements sera également supprimée et les règles interdisant aux établissements d’accueillir des invités après minuit seront abrogées, de sorte que les amateurs de musique pourront à nouveau se rendre sur les pistes de danse.

« Le NIPH et la Direction norvégienne de la santé nous ont indiqué lundi qu’il serait possible de revenir à un mode de vie normal à la fin du mois. L’évolution positive s’est poursuivie cette semaine, et c’est la raison pour laquelle le gouvernement – après une évaluation approfondie – a conclu que demain à 16 heures, nous passerons à la vie quotidienne normale. »

Bien que la plupart des dernières mesures soient supprimées, les personnes testées positives au Covid-19 devront toujours s’auto-isoler, et les personnes non vaccinées vivant avec une personne contaminée devront également se mettre en quarantaine.

En outre, le système de feux de signalisation pour les écoles restera en place, et les restrictions d’entrée et les règles de voyage (sur lesquelles nous reviendrons dans un autre article) resteront en vigueur pour le moment.

Les municipalités auront toujours le droit d’introduire leurs restrictions et leur politique locale concernant les masques de protection et les limites de rassemblement.

Source : Aube Digitale