crise syrienne

LA VISITE DE TILLERSON: UN NOUVEAU ULTIMATUM

12.04.2017

Le secrétaire d'État Rex Tillerson est arrivé à Moscou. L’objectif principal du chef de la diplomatie américaine est de transférer le soi-disant ultimatum de l'administration américaine actuelle: la Russie doit cesser de soutenir la Syrie, l'Iran et le mouvement chiite Hezbollah. Sinon, les États-Unis sont prêts aux actions unilatérales en Syrie y compris une opération militaire à grande échelle qui mettra la Russie et les États-Unis au bord de la guerre.

Tillerson remet sa montre à l’heure avec les alliés avant de se rendre à Moscou

11.04.2017

Le 10 avril 2017 à Lucca (Italie) commence le sommet des ministres des Affaires étrangères du G7. Un large éventail de questions sont à l'ordre du jour, mais la principale sera la crise syrienne. Le lendemain, le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson effectue une visite officielle à Moscou. Lors de ce sommet, les États-Unis et leurs alliés ont passé en revue leurs positions et déclaré un «front uni» pour les points clés. C’est cette position commune que Tillerson devra exposer à son homoligue russe comme point de vue de la communauté mondiale.

Alep est libéré

14.12.2016

Lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU d'hier, Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie, a annoncé la libération complète d'Alep après quatre ans de la domination des terroristes. Il a souligné que l'opération serait suivie d’une étape de l’aide humanitaire.