état islamique

Vers la fin de l’Etat islamique ?

10.11.2016

Isoler Raqqa en libérant les cités avoisinantes avant l’assaut final. Voilà l’objectif des 30 000 combattants kurdes, arabes et turkmènes soutenus par les Etats-Unis et la France au sein des Forces Démocratiques Syriennes, les FDS. Washington a dépêché sur place 250 soldats des forces spéciales, 50 conseillers et une première livraison d’armes, dont des missiles antichars. Au moins 10 villages et plusieurs hameaux ont déjà été libérés au nord de la Capitale de l’Etat islamique en Syrie. Les combattants au sol semblent optimistes.

L'un des coordinateurs des attentats de Paris et de Bruxelles identifié

8. novembre 2016 - 15:45
Oussama Atar, belgo-marocain et vétéran du Djihad, est l'un des coordinateurs des attentats de Paris et de Bruxelles, plus connu sous son nom de guerre "Abou Ahmad".

Cousin éloigné des frères El-Bakraoui, morts en kamikazes lors des attentats de Bruxelles, Oussama Atar est un nom bien connu de l'antiterrorisme. Le nom d'Abou Ahmad est apparu

Offensive sur Raqqa

7. novembre 2016 - 11:00
"La grande bataille pour la libération de Raqqa et de sa province a commencé", a annoncé dimanche la porte-parole de l'offensive, Jihan Cheikh Ahmad, à Aïn Issa, un village situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de la ville assiégée.

Baptisée "Colère de l'Euphrate", l'offensive a été lancée samedi soir par les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance anti-EI dominée par les Kurdes et largement soutenue

Les adolescents aussi veulent s’éclater

16.09.2016

“Un garçon discret, attaché à sa maman et très bon élève”. Voilà le profil du 4ème adolescent arrêté mercredi dans le 20ème arrondissement de Paris et toujours en garde à vue ce jeudi au siège de la DGSI à Levallois-Perret. Il avait proposé de commettre un attentat, via la messagerie cryptée Telegram, au Français Rachid Kassim, soupçonné d’avoir téléguidé les attaques de Magnanville, de Saint-Etienne-du-Rouvray et de la voiture piégée de Notre-Dame. Il compterait jusqu’à 300 abonnés dans sa messagerie.